réfléchisseurs, unissez-moi !

vivre-vienne.fr

source: http://www.vivre-vienne.fr/actualite/nouvelle-actualite.asp?actualiteId=974

Municipales 2014 : le Front National commence à lever le voile sur sa liste

Les-premiers-membres-de-la-liste-FN-autour-de-Norman-Mechin-_974
Les premiers membres de la liste FN autour de Norman Méchin.

« Oui, quoiqu’en disent certains : il y aura bien une liste du Front National à Vienne lors des prochaines élections municipales », martèle Norman Méchin, tête de liste.

Pour preuve : il a présenté samedi 11 janvier les dix premiers membres de cette liste.

C’est lui, Norman Méchin, la tête de liste qui est le plus connu des dix. Et pour cause : cet éducateur spécialisé de trente-cinq ans, milite au Front National depuis l’âge de dix-sept ans. Il s’était notamment fait connaître à travers sa forte implication lors des élections législatives de 2012.

A l’occasion du scrutin municipal, il sera accompagné à la fois par un syndicaliste, un chef d’entreprise, une mère de famille, un chaudronnier…

« La très grande majorité ont rallié le rassemblement bleu marine et pour la plupart ont adhéré en fait depuis peu au Front National », précise le candidat frontiste.

Sitôt après la tête de liste figure en effet en deuxième position, Constance Allais, 58 ans, chef d’équipe : une déléguée syndicale « en cours de mandat », précise Norman Méchin. Elle n’a jamais adhéré au Front National.

C’est Serge Leboucher, un ex-élu UMP qui suit juste derrière : Serge Leboucher était tête de liste à Mions dans le Rhône. Ce chef d’entreprise a été élu de l’opposition pendant six ans dans cette commune. Il est adhérent du Front National depuis deux ans.

C’est une femme au foyer qui élève seule ses quatre enfants, Marie Etévé, 46 ans, qui pointe en quatrième position. Une adhérente de fraiche date.

Alexandre Gauthier, 22 ans, actuellement étudiant ,suit à la cinquième place.

Un autre jeune, Adrien Rubagotti, un chaudronnier de 24 ans, actuellement responsable du Front National Jeunes de la 8ème circonscription complète cette liste.

Il est suivi à la septième place d’Alain Besson, 56 ans, magasinier à Heyrieux, un adhérent de longue date, impliqué dans la vie sportive à Vienne et notamment au sein de l’équipe de rugby.

C’est l’homonyme de l’actrice française, Catherine Deneuve, 54 ans, chef d’équipe dans une entreprise de nettoyage, ancienne secrétaire du FN du canton de Roussillon, avant de venir habiter à Vienne qui pointe à la huitième place.

Elle est suivie par Marie Guimar, une salarié de GDF-Suez et actuelle secrétaire FN du canton de Vienne qui figure à la neuvième place.

C’est enfin Méliné Reymond, une jeune femme de 35 ans, « très impliquée dans la communauté arménienne », selon Norman Méchin qui clôt les dix premiers candidats de cette liste.

« Nous visons au moins 20 % des suffrages »

Lors des dernières législatives, le Front National avait obtenu 12 % des voix. « Nous visons cette fois au moins 20 % des suffrages des Viennois », explique Norman Méchin.

Dans cette hypothèse, le Front National bénéficierait de trois élus au conseil municipal.

Les responsables frontistes connaissent désormais les préoccupations des Viennois. Le FN a réalisé un sondage en envoyant 3 500 courriers aux Viennois. « Nous avons reçu 500 réponses : la fiscalité, la sécurité, le stationnement et l’emploi, constituent les thèmes que les Viennois souhaitent nous voir aborder » , précise Norman Méchin.

Il ajoute : « Sachant que les municipalités ont malheureusement peu de leviers pour agir sur l’emploi et la sécurité, nous agirons d’abord si nous sommes élus, sur la fiscalité, pour la baisser et sur le stationnement sur lequel il y a beaucoup de choses à faire. »

« La majorité actuelle est en train de tuer la Vienne historique »

Pour la tête de liste, « comme vient de le montrer la baisse de la population viennoise, le centre de Vienne se meurt suite à la politique de la municipalité sortante. D’une part, elle a déplacé le centre de gravité de la ville vers l’espace Saint-Germain, au détriment du cœur de ville, mais dans le même temps, elle a effectué des travaux qui pèsent sur les finances locales, tout en diminuant les places de stationnement. »

« Oui, la majorité actuelle est en train de tuer la Vienne historique ! », lance en guise de conclusion, Norman Méchin.

La liste complète des trente-cinq candidats sera connue lors du dépôt des listes, le 20 février prochain, de même que son programme.

Posté le 11/01/2014 par
Dominique Largeron

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :