réfléchisseurs, unissez-moi !

Un candidat optimiste

Source : http://www.ledauphine.com/isere-nord/2014/01/13/un-candidat-optimiste
http://www.leprogres.fr/politique/2014/01/13/norman-mechin-candidat-fn-a-lance-sa-campagne-samedi

MUNICIPALES – NORMAN MÉCHIN, DU FRONT NATIONAL, LANÇAIT SAMEDI SA CAMPAGNE
Un candidat optimistenorman-mechin-et-les-premieres-personnes-qui-seront-sur-la-liste-du-candidat-du-front-national

Norman Méchin a le sourire. Il a constitué sa liste pour les élections municipales et promet même d’avoir quelques noms en réserve. Car le candidat du Front national se méfie des autres postulants à la mairie et des rumeurs : « On a affirmé partout que je n’avais pas de liste, c’est faux. » Norman Méchin redoute même que ces déclarations puissent venir de membres de son équipe : « J’espère qu’il n’y a pas des gens envoyés par d’autres partis pour nous nuire », lance-t-il.

La plupart de ses colistiers ne sont en effet pas encartés au FN et ont rejoint le parti suite au rassemblement Bleu Marine. « Le signe, selon lui, qu’être au Front national n’est plus une honte. »

« Un score de 20 % »
Norman Méchin cite par exemple le cas de Serge Leboucher, chef d’entreprise et ancien élu UMP à Mions. Ou celui de Constance Allais, ouvrière et déléguée syndicale : « J’ai voulu une liste représentative des Viennois avec des gens qui soient capables de siéger au conseil municipal », explique le candidat. Car il en est certain, le FN aura quelques élus lors de la prochaine mandature : « Nous pensons faire un score de 20 % », lance-t-il.

Pour séduire son électorat, pas de réunion publique mais des visites chez l’habitant : « Pour le reste, et notamment notre programme, nous sommes dépendants du parti », dit-il. La nouvelle génération semble en effet guidée par les instances nationales même si Norman Méchin est accompagné par des figures locales du parti de Marine Le Pen comme Marie Guimar, ancienne candidate aux législatives en 2012, et Alain Besson, bras droit de Pierre Rosalès lorsqu’il était candidat aux municipales en 2001.

Les autres noms de la liste ne seront pas dévoilés avant le 20 février, date officielle du dépôt des candidatures. Car là encore, Norman Méchin craint que des colistiers soient victimes d’intimidations.

le candidatMunicipales de 2001Municipales de 1995les autres candidatsles électionsNorman Méchin est viennois et âgé de 35 ans. Il est éducateur spécialisé. Il milite au Front national depuis plusieurs années.Henry Després du MNR avec 6,50 % et Pierre Rosales du FN avec 4,76 %. L’extrême droite n’avait donc pas d’élu tout comme en 2008 où aucune liste n’avait été présentée.Henry Després du FN avec 13,06 % au premier tour et 6,42 % au second. Le parti avait donc un représentant.Thierry Kovacs (UMP) et Jacques Thoizet (PS)Elles auront lieu les 23 et 30 mars.
par Clément BERTHET le 13/01/2014 à 06:00 Vu 1 fois

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :