réfléchisseurs, unissez-moi !

Un pied de nez à la mairie

1photo Le Dauphiné Libéré

 

Chaque jour, nous constatons la montée d’une violence sans précédent allant jusqu’à l’agression même des forces de l’ordre, comme l’ont rappelé les lignes du Dauphiné Libéré il n’y a pas encore un mois.
Devant l’inaction des pouvoirs en place, un sentiment d’impunité et de toute-puissance se développe engendrant une surenchère d’actes crapuleux.

Ce mercredi peu après midi, à l’heure où Lycéens et collégiens sortent et vont se restaurer en ville pour profiter de leur après-midi chômé, un magasin de téléphonie s’est fait braquer avec une rare violence à deux pas des restaurations rapides qui accueillent les enfants… et juste devant la mairie ! C’est l’ultime provocation qui démontre que ni les enfants ni les commerçants ne sont en sécurité; ce pied-de-nez à l’autorité symbolique du maire et de son équipe n’étant qu’un avertissement.

Dans ces conditions, les 2% du budget municipal alloué à la sécurité est une plaisanterie dangereuse qui confirme que l’effet placebo des caméras de surveillance ne sera efficace qu’accompagné de patrouilles de police municipale dont les effectifs réduits ne permettent pas une présence suffisante.
Les caméras ne doivent pas remplacer les hommes, mais les compléter.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :