réfléchisseurs, unissez-moi !

Con-ditionné ou Con-servateur?

Trois raisons de rejeter Fillon
Se voiler la face pour encourager les femmes communautaires à enfiler le voile est la spécialité de notre élite. Le nombre de mosquées exponentielles en France devrait suffire à éclairer les plus septiques, tout comme la progression croissante des revendications religieuses musulmanes, que cela soit les tenues de plages ou les prières sur les lieux de travail. Tout bon patriote ne se pose plus la question, les exemples font foison, mais l’élite résiste encore et toujours aux arguments de l’envahisseur autochtone qui, lui, ne souhaite pas d’une France dénaturée.  C’est ainsi que les conservateurs sont montrés du doigt pour leur accointance avec le peuple.
Pour faire taire ces militants patriotes, il fallait donc trouver LA perle, celle qui sous l’appellation de « conservateur », permettrait en faite de faciliter la transition entre cette France historique, rejetée, et cette France promotionnée, cosmopolite sur le chemin de la guerre.
Ce mouton politique est enfin trouvé. En la personne de Fillon, qualifié de « danger pour Marine Le Pen », on accole le terme très convoité de conservateur. Oui, oui, vous lisez bien, François FILLON serait conservateur. Con-voité le terme de Con-servateur serait plus approprié.
 
Car le très immigrationniste Fillon, toujours au service des Cons, par contre, le prouve sa vassalité à l’Islam par l’inauguration de la plus grande mosquée d’Europe. La Con-servation des valeurs chrétiennes et païennes de la France n’auront qu’à repasser….
Rejet N°1
 
 
 
L’aberration ne s’arrête pas là. Reprenant à son compte le constat de Marine Le Pen, il se veut dorénavant « critique à l’égard d’une Union Européenne qui ne se protège pas et n’a aucune vision d’avenir ». Le voilà qui ose (si si, sans aucune honte) nous parler d’ « Europe des nations » lui qui, alors fidèle vassal Con-ditionné de Sarkozy l’Américain, a tout mis en oeuvre pour que la France soit à genoux devant l’Europe, et donc des Etats-Unis. Certainement, s’est-il rappelé que l’article 5 de la constitution stipule :
 
« Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État.
 
Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. »
Le garant de l’indépendance nationale donc…. Ce mot à bannir sous le Gouvernement Sarkozy – et qui aurait Con-gédié quiconque n’étant pas de cet avis – serait aujourd’hui un éveil soudain pour ces pourfendeurs de leur propre bilan. Comme on le dit, seuls les Cons ne changent pas d’avis. Con-sternant pour nos Con-génères qui Con-statent que le laxatif n’est plus, la Con-stipation étant impossible car le Con-duit bien trop usité. Les Cons ont bien travaillé, maintenant pour gagner des élections on é-Con-duit plus les portes-parole de la souveraineté. Ouf.
Rejet N°2
 
 
Mais rien ne va plus chez les progressistes qui se veulent Con-servateurs. Car la question de l’avortement fait dorénavant parti du débat. Vaste sujet qui a valu au FN désinformation, manipulation et propagandes erronées sur ses intentions. Pourtant, par la voix de Marion Maréchal Le Pen, il était simplement question de supprimer l’avortement de confort, et donc abusif. Rien de plus.
Pour Fillon, qui indique clairement vouloir le supprimer, des petits articles par-ci, par-là, mais rien de révoltant aux yeux des féministes-militantes, qu’elles soient à demi-nues ou chiennes de garde. La phrase « Philosophiquement et compte tenu de ma foi personnelle, je ne peux pas approuver l’avortement » ne doit pas être assez claire pour ces offusquées professionnelles qui, elles, sont très Con-descendantes avec toute forme de progressisme qui ne mérite pas son nom. Un Con-tre argument Mesdames ? Une Con-testation ? Rien. Un Con, finalement, reste un Con.
Rejet N°3
 
Bref, Fillon est dans le sillage de SARKOLLANDE, un digne représentant du non-changement de l’UMPS. Là, par Con-tre, il est bien Con-servateur : Ses intérêts avant ceux des Français, aussi Con-ditionnés soient-ils. Un Con-trat avec le peuple, pour son seul profit.
Alors, Con-tent d’être cocu?
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :