réfléchisseurs, unissez-moi !

Les chiffres du remplacement de population

La preuve par les chiffres, le remplacement de population.

 

Il y a des sujets qu’il ne faut pas aborder sous peine d’être immédiatement taxé de xénophobe ou de propager des “fake news”. Pourtant, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

 

On sait par exemple que la population française est passée de 55 572 000 habitants en 1982 à 67 187 000 habitants en 2018. Soit une hausse de 11 615 000 nouveaux habitants en 36 ans (soit 17,29% d’augmentation).

 

Mais d’où viennent alors ces nouveaux citoyens? De la natalité prolifique des Françaises? Il semble que non. Pour stabiliser le renouvellement de population, c’est à dire que les naissances soient suffisantes pour renouveler la génération précédente, il doit y avoir 2,5 enfants par femme adulte. Et encore, il ne s’agit là que de statistiques mathématiques qui ne prennent pas en compte la mortalité infantile.

 

Hors, la moyenne Française, qui est à 1,93, est en deçà de ce chiffre et confirme que le renouvellement de population ne s’effectue pas par la natalité.

Il faut donc trouver une autre explication à cet accroissement de la population française. L’immigration?

 

L’immigration, venant principalement des pays du Maghreb, à deux impacts notables dans les statistiques. L’immigration en soit, qui vient accroître le nombre d’habitants, et les naissances issues en tout ou en partie de cette nouvelle population qui entrent dans les statistiques dans la catégorie “naissance sur le territoire”. On sait donc que les 11 615 000 nouveaux citoyens sont issus de l’immigration directe et sont principalement originaires de l’Afrique du nord. Cela représente 40% des personnes sur trois générations. Mais on sait également qu’à leur tour ils vont engendrer la naissance d’enfants qui n’auront pas forcément un statut d’étranger mais de Français, entrant donc statistiquement dans la catégorie autochtone, faussant les statistiques de naissance de petits Français de souche.

Ainsi, on sait maintenant que l’augmentation de la population est uniquement dûe l’intégration de nouveaux arrivants, et que parmi le renouvellement de population par la natalité, 40% des naissance on au moins un des parents issu également de l’immigration depuis 3 générations.

 

En somme, la natalité en France ne permet pas de renouveler les générations précédentes et décroît. Pourtant il y a une augmentation de la population uniquement du fait de l’immigration (+17%). Ces nouveaux arrivants font à leur tour des enfants.

Le taux de fécondité de 1,93 par Française est en réalité un taux qui inclut les naissances des femmes issues de l’immigration mais n’entre pas dans les chiffres évaluant le nombre d’immigrés.

 

Le Français dit de souche sera bientôt un lointain souvenir et est déjà en minorité dans son propre pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :