réfléchisseurs, unissez-moi !

La fin de la séparation des religions et des services de l’Etat ?

Sous l’influence d’un Islam politique, l’expansion de l’Islam radical en France engendre des revendications toujours plus poussées. La laïcité, garante d’une union nationale et d’une véritable paix sociale, est ainsi malmenée sous la passivité -voire la complicité – de nos élus.  Face à cette guerre menée contre nos valeurs, la soumission de notre élite est donc coupable.

Parmi ces revendications, le voile dans les lieux publics ou les repas confessionnaux sont les plus médiatisés. Mais il existe multitude de revendications qui passent inaperçues. Les absences pour l’Aïd dans les collèges étant une forme à peine voilée d’un jour devenu férié pour une partie de la population. De même, alors qu’on impose dans les cantines un repas unique à certains enfants, d’autres ont le droit de choisir si ils sont de confession musulmane. La discrimination est totale.

Dans bon nombre de collèges, un nouveau pas est franchi avec l’octroie aux musulmans d’un droit de retrait de la cantine en période de ramandan. Doit-on en déduire que la demande est si forte pour que les établissements publics soient obligés de s’incliner une nouvelle fois devant cette pression religieuse?

 

Aucune règle d’exception ne doit être accordée pour des faits religieux. Les croyances sont de l’ordre de  l’intime et les institutions publiques ne doivent aucunement les prendre compte.

 

Nouveau document 2017-05-13

Neutralité journalistique

Certains doutent encore de la véracité de nos accusations à l’encontre des journalistes. Pourtant, après la preuve des irrégularités massives des journalistes à l’encontre de l’éthique règle qui consiste à ne plus faire de propagande le week-end de votation, sans parler des orientations quotidiennes des lignes d’informations subventionnées, certains pensaient que cette propagande du système était principalement le fait du journalisme national. Que nenni.

 

Localement, comme l’atteste le très mauvais journal lavoixdunord.fr, la propagande bat son plein.

 

A Vienne, comme ailleurs, la lutte idéologique du système emploie également les journalistes orientés, à la faible capacité de raisonnement, pour donner du mou aux mondialistes. Ainsi, le très peu indépendant journal nommé « la tribune de Vienne », racheté depuis par les militants gauchistes et renommé « l’essor », a eu dans ses rangs un journaliste auquel j’ai eu affaire en tant que candidat du FN pour les municipales. Depuis, il a rallié les rangs des LR isérois en tant que chargé de communication du maire LR de Vienne, Thierry KOVACS. Cela en dit long sur sa neutralité idéologique au moment des élections concernées. Comment dès lors faire confiance à un militant pour retranscrire sur papier de manière neutre, ce qui finira entre vos mains.

Voici ci-dessous nos échanges publiques sur twitter, le réseau social politiquement le plus impliqué.

 

 

Après ce constat indéniable, plus personne ne doute de la volonté de l’ex-UMP à vouloir copier la gauche en s’acoquinant avec ces mêmes médias subventionnés. On ne lutte pas contre la corruption par la corruption. Il faut un pouvoir ferme qui mette un terme définitif à ces manœuvres. Ce militantisme est impropre de la fonction. Il est temps que cela change.

 

 

Dès lors, j’invite ce « journaliste-militant » à prendre un peu plus de recul, lui qui est salarié de la mairie, ancien salarié d’un journal subventionné, et à faire preuve d’un peu plus de discrétion et d’humilité quant à ses convictions personnelles.

 

 

 

Tous ces points, ces preuves, démontrent que le vote en faveur de Marine Le Pen et de ses représentants aux législatives, tel que M Monnier, est le seul vote de conviction patriote; est le seul vote utile pour faire face à la gauche hollandiste dorénavant incarnée par Macron.

 

Faites comme moi, chers Viennoises, chers Viennois, votez pour les candidats du FN pour éliminer ces corrompus de l’UMPS qui travaillent par la désinformation au profit … des profits personnels.

 

 

Si au sein de l’ex-UMP il existe encore des patriotes parmi les ténors du mouvement, je les invite à faire allégeance à la France, en sacralisant leur soutient aux candidats du Fn.

Faîtes front à l’encontre de la gauche d’Hollande, en soutenant le candidat d’opposition du FN au programme de Macron.

 

 

On ne lâche rien !

Participant au dépouillement à Vienne, j’étais aux premières loges de cette défaite des présidentielles. La déception est réelle et nombre de nos compatriotes, dans des situations des plus délicates, doivent en ce moment même se demander comment redresser la tête.
 
Certes, le bilan d’Hollande semble convenir à un certains nombre de nos compatriotes qui ont fait le choix de le renouveler, pourtant….
 
… Je tiens à apporter un message d’espoir à tous ceux qui ont crus que ce jour serait le jour du véritable changement. Ils ne sont pas complètement dans l’erreur. Cette défaite à demi-teinte, cache une victoire que personne ne parle. La victoire des idées. Cette défaite n’en est pas une.
 
Car notre score est historique. Jamais le mouvement patriote n’a une telle reconnaissance. Malgré la propagande anti-constitutionnelle des médias qui ont ouvertement bravés la loi en publiant des articles ce samedi en notre encontre (http://www.liberation.fr/france/2017/05/06/au-fn-mensonges-et-insinuations-comme-dernieres-armes_1567726 ou encore http://www.slate.fr/story/145047/fn-histoire-banalisation voire encore http://www.arretsurimages.net/breves/2017-05-06/Couvrir-le-FN-defaut-de-solidarite-entre-journalistes-id20610 et j’en passe) le nombre d’électeurs qui nous ont fait confiance est un record.
 
Nous sommes dorénavant la première force d’opposition, celle là même qui a battu la très complaisante fausse droite qui maintenait ses privilèges par des accords électoraux avec la gauche d’Hollande. Dorénavant, la France a une véritable opposition, incarnée par le Front-National. Les petits arrangements entres amis sont terminés et la lutte pour une France apaisée commence seulement.
 
Pour une opposition solide, à la hauteur du grand parti que nous sommes devenus, il est maintenant temps de renouveler votre confiance en choisissant les candidats du Front-National pour les législatives. A Vienne, il s’agit de Thibaut Monnier en qui j’ai une totale confiance pour nous défendre dignement au sein du Parlement. Eux seuls seront en capacité d’empêcher Macron d’appliquer un programme de dumping social, d’islamisation de la France et du démantèlement de notre territoire historique au profit d’une Union Européenne soudoyée.
 
Aujourd’hui j’en appelle à votre esprit de résistance, ne fléchissez pas, votez Front-National pour les prochaines échéances électorales !
 
Vive la France ! Vive Vienne !

 

Lettre ouverte d’un administré FN

Monsieur Kovacs,

Je me permets de répondre ici même à votre appel « au secours » public concernant vos manques d’assesseurs. Touché par votre incapacité à gérer cette difficulté, j’ai décidé de vous donner une piste pour comprendre la situation et, peut-être, vous permettre de ne plus être mis en difficulté à l’avenir.

Je vous rappelle que les assesseurs sont des volontaires représentants le peuple et que le manque de motivation de ces derniers influe directement sur le manque d’effectif. En choisissant de faire « porter le chapeau » de ce sous-effectif aux deux partis encore en lice, vous feignez donc de ne pas comprendre que les Viennois ne souhaitent tout simplement pas vous apporter leur aide pour l’organisation d’un scrutin qui, je le rappelle, incombe au maire de la commune.

Ainsi, je suis surpris de votre surprise.

Comment pouvez-vous être étonné du manque de mobilisation de l’électorat FN viennois quand on sait de quelle manière vous les dénigrez en permanence, quand on sait que votre engagement politique est motivé par une vision carriériste, omettant la volonté sincère de vos administrés; ce qui fait peur aux sympathisant de mon mouvement, qui craignent pour l’éventuelle suite à donner à leurs demandes municipales, telles qu’un changement de logement social.

Vos nombreux administrés FN souhaitent un maire neutre, qui applique son programme sans discriminer ses administrés qui ont fait le choix d’un autre candidat en 2014.

Mettre sur un pied d’égalité Macron et Marine en choisissant une fois encore le « ni-ni », renforce ce sentiment d’injustice. Combien ont hésité entre vous et le candidat « Vienne Bleu Marine »  et son aujourd’hui déçus de votre orientation politique? Suffisamment pour mettre en difficulté votre organisation municipale électorale. Cet échec  n’est pas le nôtre. Le manque de motivation des Viennois vous incombe. Vous vous êtes coupé, seul, des sympathisants FN qui ne souhaitent plus participer à cet artifice démocratique où ils sont stigmatisés, rejetés par votre municipalité.

Vous payez aujourd’hui le fruit de votre mépris.

 

Pour ma part, simple adhérent du parti que vous méprisez, mon attachement à ma ville natale est hors norme. Cet attachement, cette implication, me pousse à passer outre ma rancœur, et je vous propose aujourd’hui publiquement mes services.

« _ Dès lors ou cela se passe le 7 mais 2017 en matinée à la salle des fêtes, je me rends disponible pour présider un bureau ou en être l’un des assesseurs, à votre convenance.  »

Considérez-moi comme un simple représentant du FN, parti que j’affectionne tout particulièrement.

Soyez assuré, Monsieur, de ma plus parfaite considération.

NORMAN MECHIN

ancien élu de votre opposition municipale

 

vienne

Lettre ouverte d’un ancien élu patriote

Gerald Prudhomme,
Je me permets de vous répondre publiquement, sur un sujet purement politique, qui va influer sur l’avenir de notre nation, de notre circonscription.
Vous vous offusquez du ralliement de votre candidat à la présidentielle, au mouvement auquel j’appartiens, et ce dorénavant comme simple militant. Certes, M Prudhomme, nous avons des divergences. Mais nous avons également de nombreux points de convergence qui nous permettent largement de collaborer à bon escient dans de nombreux domaines.
Votre chef de file à eu- en mon sens- pour priorité la sauvegarde de nos valeurs, de notre histoire, de notre nation, au détriment d’accords purement politiques contre-nature telle que l’UMP avec la gauche. Ce fameux front républicain désuet qui n’avait que pour seul intérêt de protéger les petits accords de nature pécuniaire des élus en place.
Nicolas Dupont-Aignan à eu le courage de faire passer l’intérêt supérieur de la nation avant ses intérêts personnels et c’est là tout à son honneur. Néanmoins, il a réaffirmé son attachement à l’indépendance du mouvement auquel vous appartenez, ce qui laisse entendre que vous serez un candidat autonome pour les législatives et que votre parole, vos prises de position, ne seront pas sous influence du parti auquel j’adhère.
Refuser l’alliance des patriotes, c’est laisser se mettre en place un gouvernement fidèle aux valeurs de la gauche, celles-là même que vous prétendez combattre, celles-là même qui viennent de laisser la France dans un pitoyable état. Pour ces raisons, son ralliement n’est que bon sens et correspond parfaitement à l’esprit patriote de votre mouvement, sans pour autant renier nos divergences politiques, aussi infimes soient-elles.
Je respecte pour cette décision votre Président  et me questionne sur votre propre positionnement.
Auriez-vous souhaité qu’il en appelle à voter pour Macron? Ou qu’il choisisse le « ni-ni » qui, au delà d’être un soutien tacite à ce même candidat, est surtout l’arme des mondialistes? Auriez-vous peur qu’un accord… vous fasse perdre votre statut ou votre candidature? Si l’intérêt supérieur de la nation est votre priorité, alors réjouissez-vous de ce ralliement et soutenez cette nouvelle recomposition politique qui met d’un côté les patriotes, avec leurs divergences, et de l’autre les mondialistes.
Et surtout, rassurez-vous. Dans une alliance Gouvernementale, votre courant de pensé sera libre de faire voix et représenté à sa juste valeur.

Ouf, tout va bien alors….

Certains doutent encore de la nécessité de quitter ou pas l’UE. A cet effet, ils argumentent que la faillite que cela engendrerait pour la nation, vous ferait perdre votre pouvoir d’achat, mais également vos économies.
Pourtant, de mémoire d’homme, de mémoire de nos aïeux, personne n’a vu une banque s’effondrer au point d’engloutir dans sa chute vos placements si chèrement payés.
Alors remerciez en ce jour l’UE de vous faire vivre un fait nouveau, historique, irrémédiable dans la situation actuelle : Ça y est, chers amis, vos économies sont en danger.
L’UE est bel et bien entrain de vous pomper jusqu’au plus profond de vos efforts. Mais comme cela ne doit pas se voir au risque d’engendrer un vote massif au profit des eurosceptiques incarnés par Marine Le Pen pour les présidentielles, les technocrates de Bruxelles ont décidé de vous mentir et de vous rassurer en vous faisant parvenir un courrier bienveillant.
Ne soyez pas dupe, ce courrier ne sert qu’à une seule chose : Ne pas vous faire vider vos comptes, pour financer l’UE qui a grandement besoin de vous pour mieux vous assécher.
Ce genre de courrier est une première.

Intox ou incompétence: Le parking de Kovacs

PROJET DE PARKING SOUTERRAIN: la promesse de l’invisible

1

Visionnaire, j’ai toujours indiqué, sans rien lâcher, que ce projet n’avait aucun avenir. D’un sourire narquois, le maire et son équipe ricanaient d’un bilan à venir qu’ils croyaient assurés… Je ricane aujourd’hui de ma lucidité.

 

Car, fort de mon expérience de natif qui a grandi en voyant tout ouvrage travailler nos sols tomber à l’eau, j’ai tenté d’avertir les habitants Viennois de l’utopie de l’équipe du maire qui croyait encore créer un “building sous-terre” malgré les oppositions de ceux qui connaissent leur terre natale, malgré les contestations de ceux qui -réellement Viennois- ont voulu avertir cette équipe de novices de son ignorance.

Peine perdue pour le maire croyant tout savoir, peine perdue pour les Viennois qui ont crus en lui.

 

 

Certes ex-élu viennois, je n’en suis pas moins celui qui a voulu avertir de l’incompétence, de l’arrogance, de celui qui avançait des promesses dans le vent, car je suis celui de la campagne électorale, celui de l’argumentation et des promesses réalistes.. Aujourd’hui, nul besoin des trois petits cochons pour voir la maison de paille du maire s’envoler, ses propres contradictions suffisent.

 

 

Tout Viennois de pur souche sait que le sol Viennois regorge de pièges antiques, que personne ne sait déjouer. J’ai pourtant tenté de prévenir de l’incompétente municipalité aveuglée par son arrogance. Peine perdue.

 

J’annonçais que le projet serait coûteux et inexploitable faute d’endetter les Viennois pour les 40 ans à venir. C’était si peu de le dire. Car les rêves pharaoniques du « candidat-Iznogoud » ont déjà coûté aux Viennois la somme de mon propre projet : “monter d’un étage à Saint Germain plutôt que d’en descendre un, en centre -ville”. Que celui qui veut, se souvienne…. Et nous ne sommes pourtant pas encore à la fin du mandat.

Vous allez regretter les projets cohérents du FN ….

 

Le maire de Vienne voit ainsi son seul et unique projet d’ampleur local tomber à l’eau, donnant raison à l’opposition patriote.

Son échec, est malheureusement l’échec de tous ceux qui lui ont fait confiance et découvrant que trop tardivement son incapacité à gérer une municipalité.

 

Les promesses électorales devant se coucher devant les bilans, il est maintenant temps de faire payer le mensonge lors des échéances électorales de 2017.

 

Votre portefeuille, appauvrit pour les 40 ans à venir, doit se revigorer en mettant une claque électorale à l’UMP38 qui vous a volé.

 

Le soutien de Sarkozy et maire de Vienne, après avoir été désavoué par les siens lors de la primaire de droite de l’Isère, doit retourner sur son petit nuage sans nuire à ses administrés.

La démission est ainsi la seule alternative.

 
C’est pour ces raisons que Norman Mechin, élu démissionnaire mais porte- parole de la liste “Vienne Bleu Marine” lors des échéances municipales,  demande la démission du maire de Vienne. Car le bien-être Viennois, est toujours sa priorité.

http://www.ledauphine.com/isere-nord/2016/12/19/le-projet-de-parking-souterrain-de-vienne-est-remis-en-cause

 

 

%d blogueurs aiment cette page :